Geek Passion

Premiers jeux avec GamersGoMakers

Date : 25/10/2016 (première parution le 29/12/2014)
Catégorie : Jeux

Vous connaissez peut-être Game Dev Tycoon, un jeu qui permet de simuler une entreprise de création de jeux vidéo. Pour ma part, je l'aime bien mais il y a des choses qui manquent comme choisir le prix de vente de ses jeux ou la limitation à 6 employés dans une seule pièce.

J'ai découvert récemment GamersGoMakers. Malheureusement c'est un jeu encore trop peu connu. En effet il n'y a aucun test de ce jeu sur internet et il n'y a que 400 avis sur Steam contrairement à Game Dev Tycoon qui en compte plus de 22 000. C'est pourtant une très bonne alternative à Game Dev Tycoon.

Au tout début du jeu...

Je n'ai pas fini ma première partie et j'en suis qu'au tout début mais je tenais à vous le montrer. Pour cela, je vais créer un jeu puis le vendre en vous montrant les différents choix qu'il y a a faire ainsi que toutes les fenêtres relatives au jeu.

La vie d'un jeu en 11 étapes.

Le jeu est disponible sur Steam pour 10€ dans plusieurs langues dont le français. Il est disponible sur le site officiel où est présent également une démo. Je vous laisse le soin de découvrir les autres éléments du jeu comme les formations ou la concurrence, les options de début de partie comme le pays où on s'installe et le déroulement d'une partie. En effet, en progressant, on a de nouvelles salles qu'on spécialise dans un domaine comme un salle de conception. Je suis rendu là dans le jeu.

Création du jeu

Caractéristiques principales

Quand on crée un jeu on décide de son genre. Il y en a 4 avec des sous-genres pour certains. Ainsi je fais un jeu d'action, plus précisément un hack and slash. C'est un type de jeu où il faut tuer des hordes d'ennemies pour récupérer des équipements qui rendra votre personnage plus fort. Diablo en est un exemple.

On choisit aussi la machine sur laquelle va tourner le jeu. J'ai pris la Commandore G64 car c'est elle qui a la plus grosse part de marché et il n'y a pas besoin d'acheter une licence.

On définit un nom pour son jeu. Si on a pas d'idée, on peut cliquer sur la baguette magique. Mon jeu s'appelle Fighter.

Technologies

On définie ensuite les différentes technologies employées.

Répartition

Dans l'écran suivant, on a des points à répartir. Au début chaque élément est à 2 sur 4 et on a quelques points en plus. A nous de bien les distribuer en fonction du type de jeu que l'on est entrain de faire.

Au fil du jeux, des éléments se rajoute. Ainsi en 1980, date où on débute le jeu, l'AI, l'UI et le scripting n'étaient pas présent.

Public visé

Dans l'écran suivant, on peut choisir le thème du jeu, les traductions et certaines caractéristiques comme la violence qu'il y aura dans le jeu.

Boîte

Après les quatre fenêtres précédentes, notre personnage commence à créer le jeu, sans bug. Quelques jours après apparaît une fenêtre pour choisir le design de la boîte du jeu.

Fin de la création du jeu

A la fin on a une fenêtre avec notre niveau dans chaque domaine.

Marketing

On peut ensuite régler le prix de son jeu et faire de la pub.

Critique

Une fois notre jeu terminé, on a des conseils sur ce qu'il faut améliorer pour ce type de jeu.

On a ensuite une critique détaillée de notre jeu. J'aime bien ces critiques car elles se rapprochent des résumés des critiques que l'on peut voir sur internet.

Fin des ventes

A la fin des ventes, qui durent 3 mois, on a un résumé des ventes.

Puis un résumé sur le contenu.

Conclusion

La création d'un jeu dans GamersGoMakers en début de partie est très intéressante, ce qui laisse présager que la suite du jeu le sera aussi. Je trouve que ce jeu est très complet et que l'on peut régler beaucoup de choses. Cela ne rend pas le jeu complexe et ne rajoute pas de chose inutile.

Voilà pour un premier aperçu après une heure de jeu et 3 ans dans celui-ci.

Renew

* : champs obligatoire

** : vous pouvez mettre des balises [spoil][/spoil] pour cacher du texte, qui ne sera lisible qu'en passant la souris dessus.

Les commentaires sont modérés avant d'être publiés. Ils peuvent être modifiés ou refusés.

Commentaire : 0