Geek Passion

5 particularités de Warhammer 40,000: Mechanicus

Date : 05/01/2019
Catégorie : Jeux

Warhammer 40,000: Mechanicus est un jeu de combat tactique dans l'univers de Warhammer 40,000. On contrôle l'armée de Adeptus Mechanicus et n doit combattre les nécrons qui s'éveillent de leurs tombes. Sorti en novembre et disponible sur Steam, je viens de le découvrir et c'est déjà un de mes coups de cœur.


Outre les multiples armes et capacités disponibles, la diversité des ennemis, les différents personnages charismatiques, qui ont chacun une vision du monde et des objectifs différents, et une ambiance bien rendue, ce que j'aime dans WH40K : Mechanicus, ce sont ses spécificités par rapports au autres jeux de tactique que j'ai joué comme les XCOM, the Banner Saga ou le récent Mutant Year Zero: Road to Eden.

Je vais maintenant les détailler en 5 points.

La liberté d'action

Dans WH40K : Mechanicus, on peut faire différentes actions dans l'ordre que l'on veut. J'ai entendu dire que cela se faisait avant dans d'autres jeux mais ayant surtout jouer à des jeux récents et connus, depuis les XCOM de Firaxis, la règle est maintenant de se déplacer si on veut puis d'utiliser soit une arme soit une de ses capacités.

Ainsi on peut se déplacer, utiliser l'une de ses capacités pour se soigner, se déplacer, tirer sur un ennemi, se rapprocher pour utiliser son arme de corps à corps puis se déplacer une dernière fois pour se mettre hors de portée des adversaires. Ce qui laisse une grande liberté d'action.

Les points de connaissance

Cela serait un peu trop facile si on pouvait utiliser tout à chaque fois. Ainsi la plupart des capacités ont un temps de recharge. Mais surtout la plupart des actions ont besoin de points de connaissance, pour utiliser certaines armes, certaines capacités ou se déplacer plus loin. Les points de connaissance sont pour tout le groupe.

Ainsi dans l'image ci-dessus, je me suis déjà déplacer et je ne peux me déplacer que dans les cases bleues au centre. Me déplacer dans les cases oranges consommera 1 point de connaissance. En bas de l'image, on peut voir que j'ai 2 points sur les 6 maximum, que ma première arme, indiqué par le petit 2 en bas à gauche, utilise 1 point et que ma capacité qui permet de me soigner, indiqué par le petit 5 en bas à gauche, utilise elle aussi 1 point de connaissance.

Ces points de connaissance s'épuisent vite, surtout quand certaines armes en utilisent 2 ou 3, mais il y a plusieurs moyens d'en récupérer. On peut ainsi se mettre à côté de certains bâtiments avec un icone de point de connaissance, comme la bâtiment tout à droite de l'image, ou alors utiliser une de ses compétences qui permet d'aller chercher les points de connaissance de ces bâtiments ou alors de se déplacer à côté d'une unité ennemie abattu en cours de réanimation.

Les statistiques inconnues

Les statistiques des ennemis varient même pour le même type d'unité. Il y a deux types de dégâts, les dégâts physiques et les dégâts électriques. Ainsi une unité peut avoir une armure pour réduire les dégâts physiques reçus, un autre une armure pour les dégâts électriques et une autre aucun des deux mas plus de points de vie. Le problème c'est que l'on ne sait pas à l'avance ces statistiques et que si l'on tire sur une unité dont on ne connait pas les stats, on ne sait pas combien de dégâts on a fait.

Une des solutions, la seule disponible dans les premiers combats, est de révéler les stats de l'unité grâce à un module mais on utilise le même module qui nous permet de récupérer des points de connaissance. Et ce module a un temps de recharge de 2 tours.

Les soldats

Dans le jeu, il y a nos unités principales que l'on peut faire évoluer et équiper et les soldats. Au début de chaque tour, on peut en rajouter sur le champ de bataille, à côté de nos unités principales. Et bien sûr, cela coûte des points de connaissance. Ces soldats sont moins puissants et plus fragiles que nos autres unités.

Le fait que l'on peut les déployer qu'en cours de bataille permet de les préserver pendant le début du combat. On peut aussi ne pas les déployer pour les préserver lors du prochain combat. En effet, le jeu se déroule en mission. Pendant une mission, qui consiste en l'exploration de différentes salles d'un tombeau, on garde les mêmes unités et les unités ne sont pas soignés entre les salles. Les salles sont parfois des combats, souvent une décision à prendre qui peuvent faire gagner de la vie, des points de connaissance ou au contraire en perdre.

La gestion du temps

Dernier point : le temps. En parcourant les salles du tombeau, on fait progresser le niveau du tombeaux. Quand le niveau augmentent, le tombeau est plus dangereux, avec des ennemis plus nombreux ou un temps de réanimation plus court. En effet, lorsqu'une unité ennemie est tuée, elle passe en réanimation et après plusieurs tours, si elle n'a pas reçu d'autres dégâts, elle est réanimée. En combat, un tour fait progresser d'un cran l'évolution du niveau du tombeau.

Dans l'image ci-dessous, le tombeau est rendu au niveau 5.

Il y a aussi un temps général dans la partie. On peut faire des missions jusqu'à tant que le temps atteigne 100%. Il faut donc bien choisir ces missions car on ne pourra pas toutes les faire. Une fois une mission finie, le niveau atteint dans le tombeau est ajouté au temps général. Plus on explore les tombeaux et plus on passe de temps pendant les combats, moins on pourra faire de missions.

Dans l'image ci-dessous, je suis rendu à 23% et j'ai fait 6 missions dont l'une d'elle a augmentée de 4% le niveau général.

Si vous connaissez d'autres jeux qui ont une ou plusieurs caractéristiques citées si dessus, n'hésitez pas à la partager dans les commentaires.

Renew

* : champs obligatoire

** : vous pouvez mettre des balises [spoil][/spoil] pour cacher du texte, qui ne sera lisible qu'en passant la souris dessus.

Les commentaires sont modérés avant d'être publiés. Ils peuvent être modifiés ou refusés.

Commentaire : 0